Les créateurs qui font la mode : Christian Dior

« Après les femmes, les fleurs sont la plus belle chose que Dieu a donné au monde. »

L'exposition "Christian Dior, couturier du rêve" au musée des Arts Décoratifs / Instagram @dior
L’exposition « Christian Dior, couturier du rêve » au musée des Arts Décoratifs / Instagram @dior

Né le 21 janvier 1905 à Granville, Christian Dior est un couturier français, considéré comme le père du New Look, la renaissance de la mode d’après-guerre en France.

Les débuts de Christian Dior

Campagne Christian Dior printemps-été 2016 / DR
Campagne Christian Dior printemps-été 2016 / DR

Contrairement à beaucoup de créateurs, c’est sur le tard que Christian Dior est venu à la mode. Tout d’abord galeriste, il se réinvente ensuite en tant qu’illustrateur avant de faire ses premiers pas en tant que modéliste pour le couturier Robert Piguet. A la fin de la seconde guerre mondiale, il entre chez Lucien Lelong, alors considérée comme la plus grande maison de couture de France. Soutenu par l’homme d’affaires Marcel Boussac et influencé par son ami Pierre Balmain qui vient de se lancer, il fonde, en décembre 1946, sa maison de couture éponyme.

La reconnaissance mode de Christian Dior

Le 12 février 1947, Christian Dior présente sa première collection, devant un parterre de journalistes et de célébrités. Face à la taille étranglée et au jupon corolle proposé par le designer, l’engouement est immédiat. Carmel Snow, rédactrice en chef du magazine Harper’s Bazaar, nomme sans le savoir un nouveau mouvement en déclarant au couturier : « Your dresses have such a new look ! » à la fin du défilé.

Car la différence avec les autres couturiers de l’époque est visible au premier coup d’œil. En plus de se démarquer des autres maisons qui proposent, comme à l’époque de la guerre, des silhouettes boxy, Christian Dior mise tout sur la féminité, appuyée par une richesse d’exécution qui nécessite parfois jusqu’à cinq mètres de tissu pour une jupe.

Les collections suivantes, toutes profondément différentes les unes des autres, rencontrent le même succès. En parallèle, le couturier fait figure de précurseur, en lançant simultanément à sa première ligne un parfum, Miss Dior, ainsi qu’en développant très rapidement un système de licences qui lui permet de diversifier ses créations et d’être présent sur plusieurs créneaux.

Figure de proue de la mode française il contribue, en à peine dix ans, à refaire de Paris la capitale mondiale de la mode. Foudroyé par une crise cardiaque à l’âge de 52 ans, Christian Dior décède le 24 octobre 1957 à Montecatini, en Italie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.