mercredi, décembre 19, 2018
Fashion Week Mode

Paris Couture Week: Schiaparelli renaît / Schiaparelli is back

C’est ce matin que la maison Schiaparelli a présenté sa première collection depuis 1954.

Ca faisait un moment que le monde de la mode attendait ça. Depuis octobre dernier à vrai dire, moment où Marco Zanini (ex-Rochas) a été nommé directeur artistique de la marque. Et si l’on se demandait ce que le créateur italien nous réserverait pour cette renaissance, il faut dire qu’il n’a pas déçu. C’est toute l’excentricité d’Elsa Schiaparelli, son originalité mais aussi sa féminité qui flottait dans l’air ce matin. “Je suis parti des tissus, et des imprimés exclusifs à la Maison. Et j’ai travaillé avec les ateliers à Paris. C’est comme de l’artisanat », a expliqué Zanini, comme le rapporte FashionMag.

Mais ce qui fait avant tout le charme de Schiaparelli, c’est que ces vêtements, véritables œuvres d’art peintes à la main, sont aisément portables, un fait trop rare dans la haute-couture qui n’est trop souvent réservée qu’aux tapis rouges.

 §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

This morning Schiapareli showcased its first collection since 1954.

Everybody had been waiting for this moment for a while. Since last October, to be clear, when Marco Zanini (ex-Rochas), was appointed artistic director. And while we were wondering if the designer would stay faithful to Schiaparelli’s spirit, we can now say that he did. Elsa’s eccentricity, originality and femininity were in the air this morning.

Though, the biggest success of Zanini with this line might just be the fact that it is easily wearable, something to rare in Couture that too often seem exclusive to red carpets.

Marine Poyer
<p>Journaliste mode passée par ELLE.fr et Relaxnews. Ne résiste pas aux courbes d'une veste Bar.</p>

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
%d blogueurs aiment cette page :