Urban Decay, la marque qui fait bouger les cosmétiques

Fin 2013, Urban Decay présentait sa dernière palette, la Naked 3. Grâce à un marketing efficace mais aussi la fidélité de ses clientes, la marque en vendait alors une toutes les secondes (palette d’ailleurs en rupture de stock au lendemain de sa sortie). Mais pourquoi est-on toutes folles de la marque ?

La palette Naked 3 d'Urban Decay / DR
La palette Naked 3 d’Urban Decay / DR

La qualité… à petit prix

Ce qui fait d’abord le succès d’Urban Decay, c’est la qualité des produits. Des formules longue tenue et des pigments purs voilà ce qui a séduit les beautystas du monde entier.  Deuxième avantage le prix, loin d’être prohibitif et qui permet de se faire plaisir sans avoir à vider son PEL pour s’acheter une palette de fards à paupières. Il n’y a qu’à demander, n’importe quelle fan de maquillage qui s’y connaît possède dans son vanity au moins un produit de la marque.

Le marketing

« Does pink make you puke ? » demandait le slogan de la marque en 1996. Depuis ses débuts, Urban Decay a mis un point d’honneur à  se démarquer et se positionner différemment sur le marché. Plutôt que de proposer à ses consommatrices d’être tout simplement belles, la marque leur offre la possibilité d’être uniques. Un bon point marketing dans une industrie où il peut être difficile de se faire une place.

Autre réussite de la marque : son habilité à proposer de nouveaux produits. Ainsi, Urban Decay a convaincu toute une génération de femmes de l’importance d’utiliser une base avant de poser leur ombre à paupières.

L’offre

Et si la chose que vous détestiez le plus était celle qui faisait finalement votre succès ? En 1996, lasse de voir le monde des cosmétiques dominé par trois couleurs principales (le rose, le beige et le rouge), Sandy Lerner décide de créer sa propre marque de maquillage qui proposera des teintes plus osées telles que le bleu, le vert ou encore le violet. Et si Urban Decay est aujourd’hui la marque préférée des filles qui osent les couleurs flashy sur les paupières, c’est aussi celle des fans du nude. Car quinze ans plus tard, les plus grosses ventes de la marque se font par le biais des palettes Naked 1, 2 et 3, dont les couleurs principales sont… le beige et le rose.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.