Mode

Doit-on se préoccuper du fait que Kim Kardashian coupe sa robe Dior en deux ?

Pourquoi pas. 

Kim Kardashian et sa robe Dior / DR / Instagram @kimkardashian
Kim Kardashian et sa robe Dior / DR / Instagram @kimkardashian

On peut imaginer que lorsque Raf Simons dessine une robe, il s’attend à ce qu’elle soit portée de manière personnalisée, mais que son œuvre soit « respectée ». Aussi lorsque Kim Kardashian poste une photo d’elle vêtue d’une robe Dior rose coupée en deux (pour coller à la tendance du crop top si chère à son cœur en ce moment), j’ai envie de savoir comment le monsieur réagit. Est-il furieux ? Est-il flatté ? Est-il admiratif (couper en deux une robe valant plusieurs centaines d’euros doit tout de même requérir un certain degré de courage) ?

Sur internet, les avis sont mitigés aussi. Tandis que certains crient au sacrilège, d’autres louent le « génie » de la starlette qui a su là customiser une pièce hors de prix… et surtout, faire parler d’elle. Et c’est majoritairement ce que j’en retiens : en pleine saison des awards où les articles mode vont bon train (Qui porte quoi ? Où ? Comment ?) la rubrique « style » est plutôt encombrée et il peut être difficile de s’y faire une place.  Si déstructurer une robe qui a demandé plusieurs heures de travail à son créateur (on est chez Dior, pas chez Target) est aujourd’hui le seul moyen de faire la une de la presse mode, alors soit. Et après tout, le principe fondamental de la mode n’est-il pas d’être adaptable à tous et permettre à chacun de prendre l’apparence qu’il souhaite ? Sinon on peut toujours s’émerveiller sur la ravissante collection haute-couture proposée par Raf Simons il y a quelques jours.

Laisser un commentaire