Beauté

Le test beauté : Le fard à paupières Illusion d’Ombre de Chanel

Lumineuse. 

Que vaut l'ombre à paupières Illusion d'Ombre de Chanel? / Marine Poyer
Que vaut l’ombre à paupières Illusion d’Ombre de Chanel? / Marine Poyer

Bon, ok elle n’est pas nouvelle mais elle m’a tellement plu que je n’ai pas pu résister à l’envie d’en parler ici. Il fut un temps où je ne jurais que par les fards à paupières Bourjois (on est donc presque chez Chanel, non ?) pour leur tenue et leur luminosité. Et puis un jour j’ai décidé que c’était trop bête de se priver et que je pouvais bien aller faire un tour ailleurs. Après plusieurs conquêtes chez Yves Saint Laurent, j’ai été surprise et heureuse lorsque l’on m’a offert ce fard Chanel. Un peu apeurée aussi je l’avoue étant donné que j’avais cessé depuis bien longtemps d’utiliser des fards crème, en qui je n’avais aucune confiance. Tout d’abord, parce que j’étais un peu rebutée par l’effet « paupière fraîche » que l’on ressent souvent à l’application, mais aussi et surtout parce que j’avais souvent été déçue : qui n’a jamais porté une crème pour la voir disparaître dans les plis de sa paupière le temps d’arriver au bureau ? La tenue laissait aussi beaucoup à désirer, un frottement pouvant purement et simplement tout effacer.

Les multiples possibilités de teintes de l'Illusion d'Ombre Ebloui de Chanel / Marine Poyer
Les multiples possibilités de teintes de l’Illusion d’Ombre Ebloui de Chanel / Marine Poyer

Mais avec cette Illusion d’Ombre c’est différent. Pour commencer, la teinte est plutôt intéressante. La mienne est Ebloui, une sorte de marron cuivré avec des reflets rosés ou prune, qui dépendent de la lumière. De prime abord, la couleur peut paraître agressive mais c’est là que la magie Chanel opère : ces ombres sont incroyablement modulables. Mousseuses dans leurs petits pots, elles sont fournies avec un petit pinceau. Etalée en aplat, l’ombre est claire comme un fard lambda, appliquée avec l’embout biseauté du pinceau, elle se transforme en liner. Et pour celles qui voudraient appuyer la teinte, il suffit de passer plusieurs couches. A ma grande surprise (et pour mon plus grand bonheur), je n’ai pas eu cette sensation de « paupière fraîche » que je redoutais tant et c’est tant mieux.

Enfin, la tenue est purement et simplement exceptionnelle. Une fois sec (au bout de quelques secondes), le fard prend un aspect poudré et tient toute la journée : seul du démaquillant pourra le faire partir.

Le prix est un peu élevé (environ 30€) mais c’est une très bonne raison de craquer. La versatilité de l’ombre combinée aux différentes teintes (très irisées) en font le parfait allié pour passer d’un maquillage jour à un make up de soirée.

(3 commentaires)

Laisser un commentaire