Mode

You did not eat that, le compte Instagram qui taquine les fashionistas qui allient selfies et nourriture

Macarons, bracelets et taille zéro. Mais qui mange quoi ?

Des filles mincissimes et des pâtisseries qui prennent la pose ensemble sur Instagram, ça vous paraît familier? Toujours est-il qu’une bloggeuse mystère a ouvert le compte Instagram You did not eat that pour répertorier toutes ces jolies photos, pleines de couleurs, de jolies filles et de nourriture calorique qu’elle a taguées du hashtag #youdidnoteatthat (comprendre: « tu ne l’as pas mangé »).

Avant toute chose, et c’est là que ça coince, voilà qui repose le problème du: « une fille mince ne peut décemment pas manger tout ça » (indice: c’est possible, avec une bonne hygiène de vie et/ou un bon métabolisme). Cependant, pour toutes celles et ceux qui commenceraient déjà à râler, elle a accordé une interview à The Cut, dans laquelle elle explique sa démarche. « Je veux que les gens sachent que c’est amusant et que c’est fait avec un bon esprit. Cela n’a pas pour but d’être méchant. Tellement de gens se prennent au jeu. Il y a beaucoup de blogueurs que je vais taquiner ou de qui je vais parler et ils comprennent. Eva Chen a compris. Tout comme Emily Weiss, elle m’a taguée dans une photo. Les gens peuvent en rire et y prendre part. » Ce n’est cependant pas le cas de tout le monde, certains instagramers ayant préféré la bloquer, pour éviter d’être à nouveau l’objet de ses taquineries. D’autres le prennent avec plus d’humour et répondent tout simplement qu’elles font du sport pour se le permettre et que, merci, c’était bien bon. Il y a aussi les « haters », mais ils sont apparemment peu nombreux, la principale intéressée expliquant que le pire commentaire qu’elle ait reçu jusqu’ici était  « Je suis sûre que ce compte est géré par un cul gras.« 

You did not eat that, le compte Instagram qui pose la question à laquelle tout le monde pense / DR / Instagram You did not eat that
You did not eat that, le compte Instagram qui pose la question à laquelle tout le monde pense / DR / Instagram You did not eat that

Mais pourquoi se lancer dans une telle aventure ? « J’ai travaillé dans les médias et le monde de la mode pendant dix ans et je pense que les blogs ont vraiment tout changé, notamment dans le mode de vie que les gens présentent. C’est tout simplement devenu absurde. Toutes ces filles qui portent la tenue la plus chère qu’elles possèdent (probablement empruntée ou offerte). Elles se traînent dans le West Village ou sur Venice, en achetant des douzaines de pâtisseries « chic » dans des boutiques différentes, se prennent en photo avec leurs stilettos cloutés Valentino. Ughhhh ! J’appelle ça le syndrome du Nouvel Habit de l’Empereur : tout le monde dit « Oh mon dieu, tu as l’air fantastique » mais personne ne dit « Arrête les conneries ». Et nous devrions. »

Certaines photos sont plutôt réussies / DR / Instagram You did not eat that
Certaines photos sont plutôt réussies / DR / Instagram You did not eat that

Mais comme elle l’explique également, il y a un véritable marché pour ce genre de choses. Peut-être parce que s’enfiler une réglette de macarons tout en se glissant dans son 36 (34 ?) sans rentrer le ventre est le fantasme de nombreuses filles qui n’ont pas le métabolisme de Chrissy Teigen. Toujours est-il que le plan semble bien rôdé : « Les gens achètent une boîte de macarons, de doughnuts ou une glace. Ils le prennent en photo devant un monument, comme la Tour Eiffel (la tendance à Paris est de prendre en photo Ladurée) et il y a toujours un nombre calculé de bagues et bracelets, peut-être un bulldog français et boom, voilà un post Instagram à succès ! Je comprends pourquoi ils le font, parce que ça marche. » L’éternelle loi de l’offre et la demande… Mais en disant cela, elle touche aussi une autre tendance sous-jacente. Depuis quelques années, de nombreux magazines de mode (et certains bloggeurs le font très bien aussi) shootent des natures mortes avec de la nourriture. Il est devenu un peu arty de mélanger jolie nourriture « chic » avec des pièces de designers délicates pour créer un décalage, une émotion, un cliché contradictoire tant le monde de la mode est réputé pour être obsédé par la minceur. Lorsque Vogue ou ELLE nous proposent des bagues Cartier artistiquement disposées sur des cupcakes ou des doughnuts, ils créent l’envie. L’envie des bijoux mais aussi de ces sucreries jolies comme des cœurs. Et surtout, une envie de transgresser l’interdit : le régime d’une part, le découvert bancaire de l’autre.

La nourriture serait-elle donc devenue le nouvel accessoire incontournable de toute fashionista qui se respecte? Il y a quelques années les soeurs Olsen avaient déjà lancé la mode du Latte (comprendre: se balader partout avec un gobelet Starbuck’s) et il semblerait que nourriture et mode soient plus que jamais liées. A l’heure où les mannequins balaient l’image des filles qui survivent avec une feuille de salade (Cara Delevingne et son bacon avant le défilé VS, Karlie Kloss et ses cookies, Chrissy Teigen et son blog culinaire) les selfies gourmands ont encore de beaux jours devant eux. Et en attendant, qu’on aime l’initiative ou pas, on peut toujours s’attarder sur les photos du compte de You did not eat that, certaines étant très réussies.

Pour lire l’interview dans son intégralité.

Laisser un commentaire