Lifestyle / Culture

J’ai regardé Gilmore Girls pour que vous n’ayez pas à le faire

Euuh.

Gilmore Girls est de retour / Instagram @gilmoregirls
Gilmore Girls est de retour / Instagram @gilmoregirls

Autant le dire tout de suite, je n’ai jamais regardé cette série auparavant. Malgré les efforts de France 2 pour me la faire aimer (peut-on parler de ces multiples rediffusions ?), Gilmore Girls ne m’a jamais plu. Pardon. Pourtant très bavarde moi-même (c’est donc l’effet que ça fait sur les gens ?), le rythme de cette série m’épuise. Trop de dialogues tirés par les cheveux. Mais étant donné l’engouement que l’épilogue du show a déclenché, j’ai été curieuse. Et je n’ai pas été déçue. Dès les premières minutes, la mère, Lorelai résume parfaitement mon sentiment : « La ville entière a été construite dans une immense boule à neige », s’exclame-t-elle devant sa fille (devenue femme, le dernier épisode date tout de même d’il y a dix ans) heureuse d’être retour dans ce village en carton pâte où il neige à gros flocons (c’est l’hiver).

J’avais lu que les scripts de la série faisaient en moyenne le double de ceux des shows TV lambda. Comprendre : ça parle beaucoup. Et malheureusement, selon mon sentiment, pour ne rien dire. On se parle, on se répète, on se comprend, on se quiproquote, on se dispute, on se réconcilie, bref, c’est visiblement la même chose qu’il y a dix ans. Comme tout bon revival qui se respecte, la série a bien entendu évoqué quelques éléments qui s’étaient déroulés dans la vie de ses acteurs durant ces dix ans. Parmi eux : le décès d’Edward Herrmann qui incarnait Richard Gilmore, disparu fin 2014. A part ça, rien à signaler : les personnages sont fidèles à ceux qu’ils étaient il y a dix ans, tout comme à leur style vestimentaire. Lorelai est toujours immature pour son âge, Rory ne sait toujours pas avec qui sortir (visiblement un problème récurrent) et la créatrice, Amy Sherman-Palladino a finalement réussi à caser les quatre mots de fin qu’elle voulait tant apporter à la série avant son arrêt à la fin de la saison 7. Quels sont ces fameux mots? Les fans de la série suivront ces quatre épisodes jusqu’au bout pour le savoir. Les autres zapperont pour « The Crown ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s