Lifestyle / Culture

#Girlboss : un premier trailer pour la série Netflix retraçant l’aventure Nasty Gal

#NastyGal.

Britt Robertson incarne Sophia Amoruso dans la série Girlboss de Netflix / Capture d'écran Youtube Netflix
Britt Robertson incarne Sophia Amoruso dans la série Girlboss de Netflix / Capture d’écran Youtube Netflix

Elle était attendue, la voici enfin : la première bande-annonce de la série « #Girlboss », inspirée de l’autobiographie du même nom de la fondatrice du site de vente en ligne Nasty Gal. Ou comment une jeune fille fan de mode vintage et avec un goût prononcé pour la vente a réussi à monter l’un des business les plus lucratifs des années 2000.

Lancé en 2006, Nasty Gal était en réalité la suite logique d’une boutique en ligne eBay sur laquelle Sophia Amoruso revendait des pépites vintages qu’elle dénichait dans des friperies. Depuis, c’est devenu une marque de vêtements à part entière, tentant même l’aventure de la pierre avec deux boutiques ouvertes en Californie il y a quelques années. Et si tout n’est plus aussi rose depuis l’an dernier (la firme s’est déclarée banqueroute en novembre et a été rachetée dans la foulée par Boohoo, autre géant de la mode en ligne) et que Sophia Amoruso a quitté la marque qu’elle a contribué à fonder, cela n’a pas empêché Netflix d’acquérir les droits de ce premier essai pour une série qui sera dévoilée le 21 avril prochain. Portée par Britt Robertson, elle reviendra sur les débuts de ce qui s’est avéré être l’un des business les plus lucratifs de sa génération. Y’aura-t-il une saison deux qui se penchera sur le volet plus sombre de l’histoire de la marque ? A voir. En attendant, Netflix vient tout juste de révéler un premier trailer qui promet une série aussi rythmée qu’amusante. Normal quand on sait que sa créatrice, Kay Cannon, se cache notamment derrière les succès de « 30 Rock », « New Girl » et « The Hit Girls ». Bring. It. On.


The wait was worth it : Netflix just released a full-lenght trailer for its new serie, #Girlboss, based on Sophia Amoruso’s memoir of the same name. In other words : how a young woman obsessed with vintage fashion built one of the most lucrative business of the past decade.

Launched in 2006, Nasty Gal was born of the evolution of Amoruso’s eBay boutique, where she sold vintage clothes she used to unearth in thrift shops. Now, it is a solid brand, which even opened two physical stores in California a few years ago. And if last year has been tough (the firm filled for bankruptcy last November and has since been bought by Boohoo) and while Sophia Amoruso has now left the company, Netflix bought the rights of her memoir to turn it into a TV show that will start on the 21st of April.

Starring Britt Robertson as Amoruso, the serie will narrate the humble (and restless) beginnings of what has eventually become one of the most lucrative business of its generation. Will there be a second season that will lean on the darker days encountered by the brand ? Nobody knows yet. Meanwhile, Netflix just released a first trailer and it looks witty as hell. No surprise when you know that its creator, Kay Cannon, worked on « 30 Rock », « New Girl » and « The Hit Girls ». Bring. It. On.

un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s