Beauté

Boutiques, internet, influenceurs… comment achète-t-on nos cosmétiques en 2017 ?

Beauty.

Comment achète-t-on nos cosmétiques en 2017 ? / A Hint of Fashion
Comment achète-t-on nos cosmétiques en 2017 ? / A Hint of Fashion

Entre les chaînes Youtube et les comptes Instagram qui pullulent de photos de cosmétiques, il semblerait que tout le monde se soit mis à consommer la beauté de manière frénétique ces derniers temps. Plus que jamais, internet est en effet un vecteur de conseils et de « reviews ». Mais toutes ces photos et vidéos influencent-elles réellement la manière dont les clients achètent des produits de beauté? Pour tenter de le savoir, le site Fashionista a sondé 430 de ses lecteurs afin d’en savoir un peu plus sur leurs petites habitudes.

Magasin physique Vs Internet

Premier constat: Sephora a encore un bel avenir devant lui, 58% des sondés admettant acheter leurs cosmétiques en magasin, contre seulement 42% shoppant sur internet. Et parmi ce qui pousse les consommateurs à acheter, les avis tirent leur épingle du jeu. En effet, 54% des participants au panel avouent s’en remettre aux bonnes vieilles critiques avant de passer à l’achat tandis que 30% confient qu’une certaine proximité avec la marque peut les pousser à acheter plus facilement. En revanche, seulement 9% reconnaissent succomber à un packaging attirant.

Les avis, oui, mais de qui?

Enfin, si les avis sont plébiscités, tous ne sont pas égaux devant le consommateur. En tête? Ceux des make-up artists ou coiffeurs renommés qui font réellement la différence pour 42,7% des sondés. Arrivent ensuite ceux des Youtubeurs (34%), suivis de ceux des influenceurs Instagram (19%). Enfin, contrairement aux attentes, un produit promu par une célébrité ne convaincra que 4% des participants au sondage.

 

Laisser un commentaire