Mode

Mode : deux textes pour en finir avec les mannequins trop maigres

Vraiment?

Les mannequins sont-ils trop maigres / Marine Poyer
Les mannequins sont-ils trop maigres / Marine Poyer

C’est un peu le serpent de mer de l’industrie de la mode: comment prévenir la maigreur excessive de certains mannequins? L’an dernier déjà, une loi avait été votée pour exiger que chaque modèle exerçant en France fournisse un certificat médical attestant de son aptitude à pouvoir travailler. En autres, ce certificat (valable deux ans maximum), requiert que les mannequins de plus de 16 ans aient un IMC supérieur à 18,5, valeur sous laquelle ils sont considérés comme maigres. C’est vendredi 5 mai que l’arrêté a été inscrit au Journal Officiel, entrant en vigueur ce samedi.

Autre texte publié hier, un décret obligeant les publicitaires et autres professionnels de l’image à ajouter la mention « photographie retouchée » sur les clichés qui ont « ont fait l’objet ou pas d’une modification par un logiciel de traitement d’image afin d’affiner ou d’épaissir la silhouette du mannequin ». Ce décret entrera en vigueur en octobre prochain. De quoi faire évoluer le paysage mode? A voir.

Les vitrines aussi

Mais loin d’être concentrée sur les podiums et dans les studios photos, la maigreur s’affiche aussi en magasin. Une récente étude menée par « The Journal of Eating Disorders » a analysé la taille des mannequins présents dans les vitrines des magasins de Coventry et Liverpool (Angleterre). Le résultat? « La taille du mannequin moyen était représentative d’une femme très maigre et tous les mannequins étudiés étaient représentatifs d’une silhouette en sous-poids », nous apprend l’étude. « Ce n’était pas le cas pour les mannequins masculins. »

Laisser un commentaire