Mode

Est-il vraiment possible de suivre le thème du Gala du Met ?

That is the question.

Un aperçu de l'exposition
Un aperçu de l’exposition « Rei Kawakubo / Comme des Garçons : Art of the in-between » / Presse

Tous les ans, le Costume Institute lève des fonds par l’intermédiaire du désormais célèbre Gala du Met, organisé afin d’inaugurer l’exposition annuelle du musée. Cette soirée, qui a lieu tous les premiers lundi de mai, est l’occasion pour créateurs et célébrités de se mettre sur leur 31 tout en tentant de suivre un thème prédéfini en rapport avec l’exposition . Mais est-il réellement possible de jouer le jeu?

Oui, à en croire Rihanna, qui semble gagner tous les ans le Gala du Met. Que l’on parle de sa cape signée Guo Pei en 2015 alors que le thème de l’exposition était « China: Through the Looking Glass » ou de la robe Comme des Garçons qu’elle portait cette année pour inaugurer l’exposition qui rendait hommage à Rei Kawakubo, la chanteuse a toujours tout bon. Facile, direz-vous? Pas vraiment. Car bien que cette année le thème ait été limpide : il suffisait de porter une tenue imaginée par Kawakubo ou de s’en remettre à des pièces avant-gardistes, beaucoup d’invités étaient hors-thème.

Que l’on parle de la robe fourreau de Gisele Bündchen ou du bustier de Kathy Holmes en s’attardant sur la combinaison de Bella Hadid, de nombreuses célébrités semblaient avoir choisi de la jouer safe plutôt qu’oser. Et pourtant, est-il vraiment possible de faire un faux pas lors de ce tapis rouge plus qu’attendu? Oui, à en croire Madonna, dont les fesses et les seins dénudés avaient fait scandale l’an dernier. Cependant, personne n’a trouvé à redire à la robe sans emmanchure d’Helen Lasichanh (en CDG), celle destructurée de Tracee Ellis Ross (CDG aussi) ni à la robe rouge de Katy Perry (signée John Galliano pour Maison Margiela) ou à la tenue Monse de Claire Danes.

Comment expliquer donc que tant de stars aient loupé le coche? Il y a la règle tacite que les stars invitées par les créateurs sont généralement habillées par ledit créateur. Mais même les plus traditionnels ont joué le jeu pour cet édition 2017 du Mat Ball : voir Gigi Hadid et sa robe créée spécialement pour l’occasion par Tommy Hilfiger ainsi que Pryanka Chopra dans sa robe trench signée du très conservateur Ralph Lauren. Une affaire de goût donc? Pas si simple. Car le style personnel entre également en ligne de compte, comme en témoigne la styliste Cristina Ehrlich auprès du « Telegraph »: « Mon rôle est de conserver l’esthétique de mes clients tandis que le créateur qui dessine la robe y incorpore le thème de l’année. »

D’après le styliste Manny Ezugwu, il arrive également parfois que certaines célébrités se retrouvent à être habillées la veille du Gala (contre plusieurs semaines, voire mois, pour les autres) car elles n’apprennent leur venue au bal que la veille. « Il y a une liste d’attente », a expliqué le stylite au « Telegraph ». « Si quelqu’un annule, vous avez confirmation de votre venue le dimanche. Et vous vous retrouvez à devoir trouver quelque chose à porter afin d’être prête pour le lundi soir. »

(2 commentaires)

  1. Très bon article ! j’ai adoré 🙂
    Le gala du MET est vraiment une institution à part entière. Le Saint Graal de la mode

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s