Mode

La découverte mode : les sacs Manu Atelier

Trouvaille. 

Le Mini Pristine, sac star de la marque Manu Atelier / Instagram @manu_atelier

Il y a des marques d’accessoires qui ont le potentiel d’être à la fois ultra-tendance et chargées en histoire et savoir-faire.

Manu Atelier est de celles-là. Quand en 2014 Beste et Merve Manastir décident de se lancer dans la maroquinerie (un secteur que leur père, à la tête de son propre atelier depuis 1976, connaît bien), les deux soeurs turques ne se doutent pas qu’Eva Chen a.k.a. La-Fée-Instagram va se pencher sur leur ciseau et catapulter leur marque au rang de it-brand. Car il aura en effet suffit d’une seule photo pour faire connaître la griffe, qui se faisait jusqu’alors discrètement un nom, au grand public.

Eva Chen a posté plus d’une photo Instagram avec des sacs Manu Atelier / Instagram @evachen212

Le coeur de la création Manu Atelier? L’alliance de formes modernes à des techniques artisanales ancestrales. Star de la griffe turque? Le Mini Pristine, une sorte de besace aux coins arrondis et aux bords pliés qui rappellent un origami de luxe. De luxe car, malgré leurs prix abordables, tous les sacs de la griffe Manu Atelier sont coupés à la main. De quoi leur conférer un petit côté couture qui ajoute encore à leur charme. Et décliné dans plusieurs formats (Pristine, légèrement plus grand ou Micro Pristine, petit avec une bandoulière chaîne (coucou sac bijou)) ce petit it-bag mis en avant par Eva Chen a de quoi casser internet sans pour autant refroidir nos rapports avec notre banquier.

Le Mini Fernweh, autre sac phare de la marque Manu Atelier / Instagram @manu_atelier

Bien entendu, les soeurs Manastir ont plus d’un tour dans leur sac et à côté du Pristine se trouve également le Mini Fernweh. Hybride à cheval entre le sac à dos et le shoulder bag, il est lui aussi décliné dans différentes nuances et matières, parfait pour réveiller tous nos looks.

Le prix d’entrée des accessoires de la maison? 355 euros. C’est l’heure de commencer à économiser.

Laisser un commentaire