Uniqlo x JW Anderson : une seconde ligne inspirée par Brighton

Acte 2.

JW Anderson x Uniqlo SS18 / Presse
JW Anderson x Uniqlo SS18 / Presse

Brighton, ses plages, ses iconiques « piers » mais aussi et surtout, sa réputation de station balnéaire british à souhait… C’est cette ville du sud de l’Angleterre ainsi que tout ce qu’elle représente dans l’imaginaire collectif que Jonathan Anderson a choisi de mettre à l’honneur pour sa seconde collection créée en partenariat avec Uniqlo. 

Suite au carton de sa collection capsule automne-hiver pour le géant japonais, le créateur nord-irlandais revient plus inspiré que jamais. « Pour cette seconde collection créée dans le cadre de notre collaboration, j’ai voulu évoquer l’esprit de l’été anglais, incarné par la plage de Brighton », a-t-il expliqué dans un communiqué. « Je souhaitais un résultat très léger, très aérien, avec beaucoup de lin, mais aussi du coton, qui représente une culture alternative des années 50. Quelque chose de facile à porter, mais aussi d’essentiel. En tant que client Uniqlo, je connais parfaitement la qualité des produits de la marque. Je suis très fier du niveau d’exécution et de l’attention portée aux détails que nous sommes en mesure de proposer avec cette collection Printemps/Été 2018 ».

JW Anderson x Uniqlo SS18 / Presse
JW Anderson x Uniqlo SS18 / Presse

Le résultat est une ligne composée de 29 pièces, dix pour femmes et dix-neuf pour hommes, qui seront disponibles en ligne et en magasin dès le 19 avril prochain. Une emphase sur la mode masculine qui n’est guère étonnante lorsqu’on sait que la marque JW Anderson s’adressait initialement à ces messieurs. Le résultat est, en tout cas, une collection à l’esprit visiblement casual, comme le laisse entrevoir le petit aperçu dévoilé par la marque mercredi soir. L’attente va être longue.

JW Anderson x Uniqlo SS18 / Presse
JW Anderson x Uniqlo SS18 / Presse

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.