Fashion Week: La nostalgie sexy de Versace

Souvenirs. 

Anna Ewers pour Versace automne-hiver 2018-19 / Instagram @versace
Anna Ewers pour Versace automne-hiver 2018-19 / Instagram @versace

Depuis des décennies, la famille est au cœur de l’ADN de la maison Versace. Aussi, la transition vers les clans, qui possèdent chacun un tartan particulier paraissait évidente vendredi soir à Milan, lors de la présentation de la collection automne-hiver 2018-19 de la griffe. Sur le podium du Palais Royal, se sont donc succédées les silhouette de la femme Versace, teintées d’un twist 90’s que Cher Horowitz n’aurait pas renié. Déclinée dans des teintes fluo, la trame écossaise se fait tour à tour preppy ou sexy, coupée dans des jupes mini ou des pantalons qui allongent la jambe et se porte en total look ou s’accorde à des pièces plus classiques, manteaux en laine ou vestes en cuir pour un look soigné.

Mais la nostalgie ne s’arrêtait pas là. La saison dernière, Donatella Versace nous avait offert une réédition des créations les plus iconiques de son frère Gianni à l’occasion du vingtième anniversaire de son décès. Et face au succès rencontré par cette collection souvenir, la designer italienne avait cette fois-ci de nouveau choisi d’intégrer quelques éléments de l’esthétique du couturier fondateur, notamment par le biais de coupes ou d’imprimés arty. Couleurs vives, volants, drapés et énergie sexy à tous les étages, il fera bon faire partie du clan Versace cet automne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.