Fashion Week : Le Royaume fantastique de Riccardo Tisci chez Burberry

Première réussie.

Riccardo Tisci a présenté ses premières créations pour Burberry / Instagram @burberry
Riccardo Tisci a présenté ses premières créations pour Burberry / Instagram @burberry

En mars dernier, lorsque Burberry a annoncé que Riccardo Tisci succèderait à Christopher Bailey au poste de directeur artistique, quelques doutes ont jailli. Comment le designer italien, réputé pour son esthétique romantico-gothique allait-il aborder l’héritage centenaire de la maison britannique? Verdict en cette fin septembre: excellemment bien.

Tout a commencé avec un monogramme revisité, un « TB » (pour Thomas Burberry, le fondateur de la griffe) aux faux airs art déco tiré des archives, qui s’invite sur les accessoires et le prêt-à-porter. Hommes et femmes, jeunes ou vieux, Riccardo Tisci avait choisi d’habiller tout le monde cette saison. Le coeur de cette première collection? Le Royaume. Uni, bien entendu, terre qui a vu naître la griffe anglaise, mais aussi animal, avec ses rois et ses reines, qui prêtent ici leurs imprimés à plusieurs vêtements. Parmi ces invités surprises? Bambi, faon favori du designer déjà présent au sein de ses collections chez Givenchy et qui fait ici un retour remarqué. Mais la magie de cette première ligne réside avant tout dans son habileté à proposer une garde-robe qui attirera aussi bien les nouvelles clientes que les plus établies. Riccardo Tisci imagine en effet un vestiaire mère-fille, où chacune a sa place et son identité mais également la liberté de piocher dans la garde-robe de l’autre pour assoir le style qui lui convient le mieux. Et grâce à son expérience de la haute couture, le créateur se paye même le luxe d’imaginer quelques tenues du soir, idéales pour aider Burberry à se faire une place sur le tapis rouge.

Mais ce premier défilé n’aurait pas été complet sans de nouveaux accessoires à convoiter. Parmi eux, le TB, nouveau sac à main au fermoir rappelant le nouveau monogramme de la griffe qui devrait prochainement fleurir à tous les bras.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.