9 tendances mode plus ou moins risquées qu’on essayera cette saison

De l’imprimé foulard à l’hologramme en passant par le total look animal, cette saison s’annonce riche en tendances qui peuvent être compliquées à suivre. Mais puisqu’il faut parfois savoir vivre dangereusement, zoom sur neuf looks que l’on testera malgré tout cet automne.

Sies Marjan AH18 / Instagram @siesmarjan
Sies Marjan AH18 / Instagram @siesmarjan

L’imprimé foulard

Richard Quinn AH18 / Instagram @richardquinn

Vu chez : Richard Quinn, Versace, Marine Serre, Salvatore Ferragamo
Pourquoi c’est compliqué : Parce qu’on a vite fait de ressembler à Arlequin. Sans parler du côté patchwork qui mixe différentes longueurs et peut être difficile à accorder avec le reste de notre garde-robe et ne flatte pas toute les silhouettes.
Niveau débutante : on opte pour une robe à imprimé et/ou longueur unique.
Niveau confirmée : on ose le total look ou même le foulard noué sur la tête comme chez Toga ou Richard Quinn.
Echelle du risque : 7/10

L’imprimé animal

Tom Ford AH18 / Instagram @tomford

Vu chez : Tom Ford, Dolce&Gabbana
Pourquoi c’est compliqué : Parce que c’est un look qui a souvent été tourné en ridicule.
Niveau débutante : on mise tout sur les accessoires (bottines, sac à main, étole) ou sur une seule belle pièce (jupe, chemise) qui deviendra le focus de notre look.
Niveau confirmée : on se lâche avec une robe, un manteau ou même un total look, dans des teintes neutres our revisitées comme chez Tom Ford.  
Echelle du risque : 7/10

L’hologramme

Sies Marjan AH18 / Instagram @siesmarjan

Vu chez : Balmain, Maison Margiela, Sies Marjan
Pourquoi c’est compliqué : Parce que le côté Star Trek meets i-Robot n’est pas de tout repos pour les yeux.
Niveau débutante : on s’offre un sac à main ou une pochette qui réveillera notre look.
Niveau confirmée : on tente le coup du make-up comme chez Maison Margiela ou celui d’une pièce plus importante : top, robe, manteau ou chaussures, voire tout à la fois comme chez Sies Marjan. 
Echelle du risque : 8/10

Le layering

3.1 Phillip Lim AH18 / Instagram @31philliplim

Vu chez : Prada, Balenciaga, 3.1 Phillip Lim
Pourquoi c’est compliqué : Parce qu’il ne suffit pas de multiplier les couches comme un oignon pour que ça marche.
Niveau débutante : on commence petit avec un gilet qu’on laisse entrevoir sous une veste. L’idée ? Ajouter une texture et /ou une couleur contrastante.
Niveau confirmée : tout est permis : socquettes dans les sandales ou escarpins, chemise sous une robe chasuble, col roulé + gilet + veste + doudoune… L’essentiel est de ne pas mettre sa silhouette en péril.
Echelle du risque : 5/10

La doudoune

Christian Cowan AH18 / Instagram @christiancowan

Vue chez : Kate Spade New York, Pyer Moss, Christian Cowan
Pourquoi c’est compliqué :
Parce qu’elle n’est jamais très flatteuse et qu’en plus, elle nous rappelle certaines errances stylistiques de l’adolescence.
Niveau débutante : on choisit un modèle cintré qui laisse entrevoir notre taille.
Niveau confirmée : on ose les versions XXL ou asymétriques, déclinées dans des couleurs pop ou métallisées comme celles (génialissimes) imaginées par Christian Cowan.
Echelle du risque : 4/10

La peau lainée

Prada AH18 / Instagram @prada

Vue chez : Tory Burch, Coach, Prada
Pourquoi c’est compliqué :
Parce qu’un excès de peau de mouton retournée donnerait l’impression qu’on imite Ygrid A.K.A. You-Know-Nothing-John-Snow ou qu’on se prend pour la grande sœur de Heidi.
Niveau débutante : on concède une veste en jean ou en cuir, doublée de peau lainée qui apparaît au niveau du col et des ourlets. Chaud et cool.
Niveau confirmée : on se laisse aller à plus de fantaisie. Manteaux, vestes, mais aussi accessoires ornés de shearling coloré comme ceux aperçus sur le podium de Prada.
Echelle du risque : 6/10

Les volants XXL

Marc Jacobs AH18 / Instagram @marcjacobs

Vus chez : Bottega Veneta, Marc Jacobs, Gucci
Pourquoi c’est compliqué : Parce que ça fait quand même beaucoup de froufrous pour aller déjeuner avec Elodie de la compta.
Niveau débutante : on ose une simple chemise aux poignets volantés ou une jupe à l’ourlet irrégulier.
Niveau confirmée : c’est la saison ou jamais de se lâcher : épaules asymétriques, jabots XXL et jupes à étages, un seul mot d’ordre : the bigger, the better.
Echelle du risque : 7/10

L’épaule 80’s

Marc Jacobs AH18 / Instagram @marcjacobs

Vue chez : Balmain, Yves Saint Laurent, Marc Jacobs
Pourquoi c’est compliqué :
Parce qu’on peut facilement passer pour un quaterback si les volumes sont mal maîtrisés.
Niveau débutante : une simple robe ou veste équipée de petites épaulettes fait l’affaire.
Niveau confirmée : on se laisse tenter par la cape ou la veste carrure XXL.
Echelle du risque : 5/10

Les sequins

Balmain AH18 / Instagram @balmain

Vus chez : Paco Rabanne, Balmain, Dolce & Gabbana
Pourquoi c’est compliqué : Parce que les paillettes peuvent être un chouia festives pour la réunion budget du lundi matin.
Niveau débutante : on tente la paillette par petites touches, entremêlée dans les mailles d’un pull ou soulignant le slogan d’un T-shirt.
Niveau confirmée : on ose les grosse pièces : jupes, robes ou même bottes, rien n’est trop brillant pour ajouter une petite touche de bonheur à notre quotidien.
Echelle du risque
: 3/10

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.